lundi 2 novembre 2009

L'ENQUÊTE À TROP GRANDE VITESSE







Paru dans Libération du 2 novembre 2009 par Karl Laske




+ sur leur site: Incohérences



Ils en parlent aussi :

France-info

7H21 : (2'13")

La revue de presse de Jean-Christophe Martin : ce matin, dans la presse, révélations sur le groupe de Tarnac

Un an après, Libération dénonce ce matin des contradictions et des incohérences qui émaillent la version policière dans l’enquête sur les sabotages des voies TGV. C’est ce qui ressort en tout cas du compte-rendu en avant-première dans Libération de la contre-enquête menée par la défense de ceux qu’on appelle "les 9 de Tarnac"... dont Julien Coupat, présenté comme le leader du groupe.
Les avocats ont décortiqué les procès-verbaux dressés pour l’enquête, leur conclusion ?
Leur conclusion : ça ne colle pas... Dans une enquête qui est au moint mort, les avocats font des constats troublants... et même accablants pour l’enquête selon Libération. Ils se sont concentrés sur la surveillance du couple formé par Julien Coupat et sa compagne Yildune Lévy dans la nuit du 7 au 8 novembre il y a un an, la nuit où quatre lignes TGV sont touchées par des actes de sabotage. Selon Karl Laske dans Libération, les traces de pas et les traces de pneus relevés par la police ne correspondent pas à celles du couple et de leur voiture... Une vieille voiture qui aurait dû rouler à 160 kilomètres-heure sur près de 30 kilomètres pour que le scénario décrit par l’enquête soit crédible... Sans parler de l’existence d’autres PV qui se contredisent sur la présence ou non d’un individu près des voies SNCF.
Voilà pour ce que les avocats présentent comme des faits. La note qui contient leurs conclusions sera transmise aujourd’hui au juge Fragnoli... Conclusion militante de Libération : au vu de l’état de l’enquête, et des révélations d’aujourd’hui avec cette contre-enquête, on se demande quelles peuvent être les bases d’un futur procès.



+

Agoravox, arrêt sur images, l'express, nouvel obs, 20 minutes, le figaro, le monde...






Aucun commentaire:

Publier un commentaire